Formule 1 : Jusqu’au bout du suspense…

sport-hamilton-massa-formule1

C’est au terme d’un suspense haletant que s’est conclue la saison 2008 de Formule 1, dimanche sur le circuit de Sao Paulo au Brésil. Lewis Hamilton (McLaren Mercedes) est devenu hier, le plus jeune champion du monde le l’histoire, à 23 ans.

Au terme d’une course mouvementée par la pluie, menée de bout en bout par Felipe Massa (Ferrari), le seul pouvant encore contester le titre à Hamilton, devant Fernando Alonso (Renault). A quelques tours de l’arrivée, la pluie vient semer le trouble dans une course à rebondissement.

A l’amorce du dernier tour, Massa est virtuellement champion du monde. Il compte 7 points de retard sur Hamilton au championnat et le pilote britannique ne doit finir au-delà de la 5e place pour espérer remporter le titre. A ce moment, il est 6e derrière Glock (Toyota) et Vettel (Toro Rosso) qui vient de le doubler…

Massa passe alors la ligne d’arrivée, tout le monde pense que le brésilien est champion du monde mais dans les 50 derniers mètres, Glock commet une erreur qui permet à Hamilton de passer et de rafler le titre mondial, là où un an plus tôt, il l’avait perdu pour un petit point.

Au classement final des pilotes, Lewis Hamilton devient donc champion du monde avec 98pts, devant Felipe Massa (97pts). Ferrari se consolera avec le titre constructeur (172pts), devant McLaren (151pts), BMW et Renault.

Rendez-vous en mars 2009, pour la reprise du championnat de Formule 1…

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *