24 Heures du Mans, revivre la légende avec l’INA

24-heures-mans-jaguar-silk-cut-1988

Jaguar SilkCut n°2, vainqueur des 24 Heures du Mans 1988

En plein milieu du mois de juillet, le site de l’ACO, l’organisateur des 24 Heures du Mans a annoncé un partenariat avec l’INA (Institut national de l’Audiovisuel).

L’objectif de ce partenariat, revivre la légende des 24 Heures du Mans, de 51 éditions de la plus célèbre des courses d’endurance, qui ont marqué l’histoire.

De 1954 à 2009, chaque édition a sa petite ou sa grande histoire.

  • 1955 : le tragique accident de la Mercedes n°20 du français Pierre Levegh, le 11 juin 1955, qui partit en tonneaux dans la ligne droite des stands et tua 84 personnes et blessa 120 autres pour ce qui reste, à ce jour, le plus tragique accident du sport automobile.
  • 1969 : la première victoire du belge Jacky Ickx (6 victoires au Mans, un record battu en 2005 par Tom Christensen) sur une Ford GT40 Gulf, marquée par le plus petit écart entre les deux premiers à l’arrivée (120 mètres) et par le boycott du « Départ Le Mans » (pilotes courant vers leur voiture au départ), par Jacky Ickx, un système abandonné dès l’année suivante, jugé trop dangereux
  • 1988 : victoire de la Jaguar XJR9 SilkCut n°2 de Lammers, Dumphries et Wallace, plus de 30 ans après la dernière victoire de Jaguar (1957). Cette édition a vu le record de vitesse sur le circuit, avec 405km/h dans les Hunaudières (WM Peugeot). La Jaguar SilkCut reste, plus de 20 ans après, pour les amateurs des 24 Heures, un mythe !
  • 1991 : Après la victoire d’une équipe suisse en 1989 (Sauber Mercedes), 1991 voit la première (et unique à ce jour) victoire d’un constructeur japonais, Mazda !
  • 1993 : Peugeot vit son heure de gloire au 24 Heures du Mans, avec un fantastique triplé réalisé par les trois Peugeot 905.
  • 2000 : Après une première participation pour apprendre (1999 – 3e), Audi démarre une domination sans partage sur les 24 Heures du Mans par un triplé des Audi R8. Pendant cette décennie, Audi remportera toutes les éditions (avec les Audi R8, Audi R10, Audi R15+ et Bentley Speed 8 à moteur Audi) à l’exception de 2009 (victoire de la Peugeot 908).

L’histoire des 24 Heuress du Mans est en marche

La légende des 24 Heures du Mans n’est pas prête de s’atténuer. En 2011, Audi a marqué les 24 Heures, remportant une nouvelle fois la lutte contre Peugeot.

L’annonce récente du retour de Porsche en constructeur officiel, l’intérêt de Jaguar ou Nissan pour un programme officiel et la présence d’Aston Martin, Ferrari, BMW ou Corvette en 2011, laissent penser que de nouvelles pages de l’histoire des 24 Heures du Mans restent à écrire !

Retrouvez les films des 51 éditions des 24 Heures du Mans sur le site LeMans.org ou sur le site de l’INA. Les meilleurs moments de chaque édition en 1 heure de film, pour 3,99 euros… C’est le prix de la légende !

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *