Pour ou contre : Groupon ne laisse personne de marbre!

tourisme-groupon-voyages

Le site Groupon Voyages

La naissance d’un géant

Né aux États-Unis et créé pour répondre aux besoins des internautes à la recherche du bon plan, Groupon a explosé sur nos côtes françaises en mars dernier. Déjà présent dans une cinquantaine de pays et comptant plus de 70 millions de membres, Groupon a connu la croissance la plus rapide de l’histoire du Web avec des revenus dépassant les 760 millions de dollars en 2010.

Son secret ? Des offres négociées à -50% voire -70%, limitées dans le temps et valables seulement si un minimum d’acheteurs est au rendez-vous.

Fort de son succès, Groupon se lance dans le tourisme avec le soutien d’Atout France qui a validé son immatriculation le 25 mai dernier lui donnant ainsi les mêmes garanties qu’une agence de voyages classique.

Des professionnels mitigés

Les professionnels du tourisme tentent de dompter ce nouveau canal de distribution encore bien mystérieux pour eux. Plusieurs raisons pour faire affaire avec ce site d’achats groupés : vendre plus, être visible auprès d’une nouvelle clientèle, vider ses stocks rapidement pour éviter des pertes, etc…

Un nouveau canal de distribution pour les tour-opérateurs…

Groupon Voyages a été particulièrement bien accueilli par les tour-opérateurs qui voit là une autre façon de distribuer leurs produits auprès d’une large clientèle puisque Groupon recueille pas moins de 8,6 millions de visiteurs ! Le site leur permet notamment de pouvoir vendre et attirer des touristes en basse saison.

C’est notamment le cas du TO Turquoise, qui a proposé 2 forfaits pour des îles paradisiaques sur le site d’achats groupés ce qui a permis à cette jeune entreprise d’exploser son nombre de clients pour atteindre plus de 2000 clients à l’année.

…qui fait de l’ombre aux agences de voyages…

Ce qui fait le bonheur des TO fait rarement le bonheur des agences de voyages. En effet, celles-ci ne voient pas d’un bon œil cette nouvelle concurrence, notamment quand Marmara s’associe à Groupon pour distribuer des coupons d’une valeur de 100€ à 29€. Si certains souhaitent boycottés, nombreux se sentent impuissants et souhaitent juste se battre à armes égales en ayant la possibilité de vendre eux aussi ces coupons.

…agacent les prestataires…

C’est sans compter le ras-le-bol des prestataires qui sont sans cesse solliciter par les sites d’achats groupés qui se multiplient vitesse grand V et une clientèle munie de ces petits coupons, peu fidèle. Malgré des commissions versées à Groupon de 35% à 50% du prix de vente, le taux de retour des clients est jugé insatisfaisant par 82% des partenaires de Groupon.

…et trompe le consommateur !

Une méfiance se développe chez les internautes avec la multiplication des arnaques signées Groupon. A tel point qu’une enquête a été ouverte notamment sur la comptabilité du n°1 des achats groupés et des procès pour publicité mensongère. Pour ne citer que quelques exemples : des prestations inclues qui une fois sur place deviennent payantes, des taxes de séjour qui ne sont pas à payer mais exigées à l’arrivée à l’hôtel, des hôtels qui ne correspondent pas aux descriptifs, etc.

Malgré les nombreux témoignages sur les blogs et forums, Paul Choppin de Janvry, le responsable communication, annonce que « parmi les 120 deals conclus chaque jour, les mécontents représentent moins de 1% ».

groupon-versus-facebook-deals-google-offers

Groupon concurrrencé par Facebook Deals et Google Offers...

La relève arrive

Google, qui avait tenté en vain de racheter Groupon, a lancé dans plusieurs villes des États-Unis, Google Offers tandis que Facebook surfe sur la vague des « j’aime » et « je partage » pour tester Facebook Deals.

Et vous, pour ou contre Groupon ?

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *