Tourisme Participatif : Greeters, découvrez le monde autrement !

Le mouvement des « Greeters » est né en 1992 à New York (Etats-Unis). Cette année là, Lynn Brooks fonde la première association de greeters : « Big Apple Greeter » précurseur du tourisme participatif, prônant le développement du tourisme durable.

new-york-big-apple-greeterA l’origine, cette association avait été créé pour changer l’image de New York, Lynn Brooks voulaient faire découvrir sa ville de New York comme elle la voyait, avec des petits quartiers plaisants  et non comme une ville dangereuse ou chère.

Le principe des Greeters ?

Le Greeter (mot anglais signifiant « Hôte » ou « Comité d’Accueil ») est un bénévole qui participe à un programme d’accueil de touristes dans sa ville et propose de faire découvrir gratuitement son quartier, sa ville ou son coin, de façon insolite, authentique, originale et personnelle.

Une sorte de visite hors des sentiers battus, à la découverte de lieux parfois méconnus, mais qui méritent le détour, présenté avec enthousiasme, fierté et passion. Plus qu’une simple visite, la balade avec un « greeter » permet de s’imprégner de la vie locale, de découvrir comment celui-ci vit au jour le jour, quels sont ses passions, ses coups de coeur, etc.

Des valeurs communes autour du tourisme participatif

Depuis plus de 20 ans, des associations de Greeters se sont développées dans le monde entier. Le réseau international des Greeters (Global Greeters Network) regroupe près d’une soixantaine d’associations, qui s’engagent à respecter les valeurs communes des Greeters :

  1. Les Greeters sont bénévoles, ils sont un visage amis pour le(s) visiteur(s)
  2. Les Greeters accueillent des  individuels et des groupes jusqu’à 6 personnes
  3. Les rencontres avec les Greeters sontentièrement gratuites
  4. Les Greeters accueillent toute personne, visiteur et bénévole,sans aucune discrimination
  5. Les Greeters s’inscrivent dans une démarche de tourisme durable en respectant l’environnement et l’homme. Ils participent à l’enrichissement culturel et économique des communautés locales et contribuent à l’image positive et durable de la destination
  6. Les Greeters favorisent l’enrichissement mutuel et les échanges culturels.

Les Réseaux de Greeters dans le Monde

En novembre 2013, le réseau des Greeters regroupe près de 60 associations (plus précisément 58 !) réparties sur les cinq continents.

  • Allemagne: Berlin, Hambourg, Mannheim, Munich, Rhin
  • Argentine: Buenos Aires
  • Australie: Adélaïde, Brisbane, Melbourne
  • Belgique: Bruxelles, Mons, Namur
  • Canada: Toronto
  • Côte d’Ivoire: Abidjan
  • Chine: Chongqing, Hangzhou, Shanghai
  • Croatie: Zagreb
  • Espagne: Bilbao, Madrid
  • Etats-Unis: Chicago, Houston, New York
  • France: Aisne, Angers, Hauts-de-Seine, Côte d’Or, Lyon, Marseille, Meurthe-et-Moselle, Mulhouse, Nancy, Nantes, Nice, Nord, Paris, Paris-Boulogne, Pas-de-Calais, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Selestat, Tarn-Albi, Tours – Val de Loire, Troyes, Vallée de Munster
  • Grèce: Athènes
  • Israël: Tel Aviv
  • Pays-Bas: La Hague
  • Royaume-Uni: Brighton, Kent, Londres
  • Russie: Moscou
  • Serbie: Belgrade, Kragujevac, Nis, Novi Sad, Subotica,
  • Suisse: Zurich
  • Vietnam: Saigon

562024_303800829693261_1244765744_nLa France est le pays qui compte le plus d’associations de Greeters (21 associations), loin devant la Serbie et l’Allemagne (5 Associations). Un engouement français qui peut s’expliquer par la volonté de beaucoup de nos compatriotes, de vouloir montrer un visage plus accueillant de la France, première destination touristique mondiale, connue pour la Tour Eiffel, le Mont-Saint-Michel, la Côte d’Azur ou les Châteaux de la Loire.

L’Hexagone continue de développer son réseau de Greeters. Une dizaine d’associations de Greeters en France attendent l’agrément du GGN (le Réseau International de Greeters). Ça mérite un article à part entière ! A suivre…

Crédit Photo : Alex Maisuradze (Wikimedia Commons)
Source : www.globalgreeternetwork.info

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *