J’ai testé : le Grand Parc du Puy du Fou et la Cinéscénie !

Cinéscénie - Grand Parc du Puy du Fou

Le week-end des 10 et 11 juin, on a testé le Grand Parc du Puy du Fou et la Cinéscénie, le spectacle nocturne grandiose !

Un séjour fantastique… Je vous raconte !

Après trois heures de route depuis Orléans, nous voici arrivés en Vendée, à quelques pas de l’entrée du parc du Puy du Fou ! Encore un peu de patience avant de découvrir enfin le parc, il faut s’affranchir du contrôle de sécurité à l’entrée (certes, la file d’attente est longue, mais ça avance plutôt vite !), de la validation de la réservation pour le restaurant du soir (valider la confirmation de la réservation déjà payée… Mouais, pas compris !) et nous voilà dans le parc !!

Un coup d’oeil au programme de la journée et c’est parti pour découvrir le Grand Parc du Puy du Fou sous un beau soleil (et la chaleur en prime)…

Romains, Vikings, Mousquetaires et Jeanne d’Arc!

Six « Grands Spectacles » sont à découvrir lors de votre visite. Autant le dire tout de suite, vous n’aurez pas trop de deux jours pour tout voir.

On voyage à travers le temps, on revit l’histoire avec, à chaque fois, une touche vendéenne… Direction l’Antiquité pour assister aux jeux du cirque, dans l’imposant stade romain, place ensuite à l’invasion d’un village chrétien par les Vikings sur leurs drakkars, on croise aussi Jeanne d’Arc, les Mousquetaires, les chevaliers de la Table Ronde…

Des spectacles grandioses, magnifiques, féeriques, où la mise en scène et les effets spéciaux sont réglés au millimètre… Un vrai retour en enfance ! Nous ressortons émerveillés de chaque spectacle.

Mention spéciale pour le sublime « Bal des Oiseaux Fantômes », un spectacle où les oiseaux sont rois ! Plus de 150 volatiles planent au-dessus de nous, nous frôlant parfois, un superbe ballet aérien à ne pas rater !

Un peu d’attente pour la bonne cause…

Le Signe du Triomphe - Grand Parc du Puy du Fou - (C) LoicSimon - 2017On patiente en moyenne 45 minutes pour assister à un spectacle ! L’ouverture des « portes » à lieu, 30 minutes avant le début du spectacle, mais il convient d’arriver encore 15 à 30 minutes avant pour ne pas se retrouver bloqués (On a testé, c’est pas cool ;). Bref, on attend parfois en plein soleil (point faible pour « Le Signe du Triomphe »), parfois à l’ombre, mais très souvent debout ! 😛

On prend son mal en patience, mais au final, tout le monde entre (entre 2.500 et 6.500 spectateurs peuvent assister à chaque spectacle) et ça passe assez vite…

Spectacles et villages aux quatre coins du Parc

Entre les six Grands Spectacles, comme il faut bien passer le temps, on arpente le parc arboré (très agréable quand il fait très chaud), on assiste à des animations ponctuelles (automates musiciens, monde imaginaire de La Fontaine,…), des spectacles plus courts et on visite les villages de différentes époques, superbement reconstitués, du Village de l’An Mille au Bourg 1900, en passant par le village médiéval ou le village du XVIIIe siècle… Des artisans, des musiciens traditionnels et autres animations permettent une immersion parfaite !

Deux animations à ne pas manquer !

Parmi les nouveautés proposées ces dernières années, il faut vraiment passer par « Les Amoureux de Verdun », un parcours qui nous plonge dans une tranchée de la Première Guerre Mondiale. La reconstitution est plus vraie que nature. On sent les vibrations des bombes, on sent la pluie ruisseler dans les tranchées… On se retrouve au plus près des Poilus. On a beau avoir visité la Citadelle de Verdun, la Tranchée des Baïonnettes, l’Ossuaire de Douaumont, c’est vraiment réaliste et prenant !

À découvrir également, « La Renaissance du Château », une visite animée du château du Puy du Fou. Plus qu’une simple visite, on est accueillie par un personnage historique ayant vécu au château, les tableaux prennent vie, donnant un peu plus de vie à la visite (peut-être une idée à creuser pour les châteaux et musées plus « classiques » !).

Le repas animé à La Halle Renaissance

Halle Renaissance - Grand Parc du Puy du Fou

Le samedi soir, avant d’assister à la Cinéscénie, on fait une halte à la Halle Renaissance. Nous attend un dîner-spectacle, où nous sommes invités d’honneur à la table de François Ier et Henry VIII d’Angleterre pour un festin royal !

Une fois à notre table, on rencontre d’autres visiteurs, on échange nos expériences de la journée et on partage le repas ! Un moment très sympa, marqué par les animations qui rythment le dîner. Divisés en deux parties, la grande Halle Renaissance (qui peut accueillir quelque 750 convives à chaque service) vit à fond l’opposition entre les Royaumes de France et d’Angleterre. En jeu, la suprématie entre François Ier et Henry VIII…

Certes, on a mangé tôt (18h30 pour le premier service… Mais l’appétit vient en mangeant, non ?!), mais on a passé un très bon moment, convivial et festif. #AuTop !

En sortant de la Halle, on profite du début de soirée pour flâner dans la roseraie, le Bourg 1900 et assister à un dernier spectacle avant de sortir du Grand Parc et prendre la direction de la Cinéscénie…

La Cinéscénie, un spectacle féerique !

Cinéscénie - Grand Parc du Puy du Fou - (C) LoicSimon - 2017Après un nouveau passage par les portiques de sécurité, on peut enfin accéder à la Cinéscénie ! On rejoint nos places dans l’imposante tribune qui peut accueillir quelque 14.000 spectateurs, profitant d’un magnifique coucher de soleil sur le château du Puy du Fou, magique ! Et à 22h30, le spectacle débute !

Pendant plus d’une heure et demi, près de 4.000 bénévoles Puyfolais investissent la majestueuse scène de spectacle, pour reconstituer l’histoire de la Vendée et de la France, en suivant, l’histoire d’une famille Maupillier, du Moyen-Âge au XXe siècle.

On traverse l’histoire, de François Ier à la Seconde Guerre Mondiale, de la Révolution à Verdun. On ne voit pas le temps passer et on en prend vraiment plein les yeux, entre les effets pyrotechniques, les scènes de cavalerie ou jouées par les bénévoles, le son et lumière continu… Un spectacle féerique, magnifique, à faire au moins une fois !!!

Seul bémol, il en faut un… On ne sait plus où regarder tant il se passe de choses sur cette scène immense, entre le village, le château, le plan d’eau… Il faudrait plus d’une fois pour tout découvrir ! 😉

Bref…

Allez découvrir le Grand Parc du Puy du Fou et si vous avez l’occasion (et que vous tombez le bon jour) ne manquez surtout pas la Cinéscénie !!

Après cette visite de deux jours en Vendée, je comprends mieux pourquoi le Puy du Fou a reçu, en 2014, le prix Applause Award de l’IAAPA, récompensant le « meilleur parc d’attractions au monde » !

JOYEUX ANNIVERSAIRE – Cette année, le Puy du Fou fête les 40 ans de la Cinéscénie ! En effet, la première représentation du spectacle nocturne a eu lieu en 1978. Parmi les nouveautés 2017, la création du village du rempart, sur la gauche de la scène…

Une nuit dans un KOTAS à cinq minutes du Puy du Fou

Kotas Finlandais - Les Roulottes de la Basse Maunerie - Puy du Fou - (C) LoicSimon - 2017Pour se reposer un peu, après une longue journée dans le Parc, rien de tel qu’un petit hébergement insolite à quelques minutes de l’entrée du Puy du Fou (moins de cinq minutes, top chrono) !!

On a testé les « Kotas Finlandais », de charmantes petites habitations en bois aux « Roulottes de la Basse Maunerie ». L’aménagement est plutôt épuré, mais décoré avec charme. On dispose de tout le confort nécessaire et on a passé une très bonne nuit. Le petit-déjeuner du matin est à disposition dans un Kotas Grill. On rencontre d’autres hôtes, étonnamment, tous des visiteurs du parc voisin !! Quelques heures seulement passé sur place, il est déjà temps de repartir assister aux spectacles !

Pour finir, petit remerciement à la propriétaire des lieux, qui nous a donné un petit raccourci bien pratique pour accéder au parc 🙂


– Plus d’infos sur le Puy du Fou : Site Web et Page Facebook
– Crédits Photos : Loïc Simon (C), Puy du Fou (C)

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *