De retour du Festival de Loire 2017 à Orléans…

Tout les deux ans, les bords de Loire orléanais se transforment pour accueillir des mariniers venus de France et d’Europe.

Pendant cinq jours, le Festival de Loire devient le plus grand rassemblement de la marine fluvial d’Europe. La 8ème édition s’est achevée il y a quelques jours sur un beau succès, avec près de 750.000 visiteurs venus participer à cette belle fête populaire.

Du 20 au 24 septembre, j’ai eu la chance d’être au coeur de l’évènement avec la Team My Loire Valley ! Pendant cinq jours, nous avons animé les réseaux sociaux du Festival de Loire et fait découvrir au plus grand nombre, les mariniers, la marine fluviale et la Loire.

Des rencontres et du partage

Nous avons eu la chance de retrouver des « personnages » croisés lors de la précédente édition (en 2015) et de rencontrer de nouveaux mariniers, toujours aussi passionnés par le fleuve…

Avec la joyeuse bande de MLV, équipés de notre badge « Presse », nous avons pu monter à bord de toues, fûtreaux, gabares, embarcations espagnoles ou polonaises et interroger des mariniers et des marins (c’est pas pareil parait-il, mais la passion est identique !).

L’idée était de réaliser quelques portraits de mariniers, rédigés pour le site du Festival de Loire, mais aussi des petits portraits chinois en vidéo, pour découvrir ces personnages que les visiteurs avaient l’occasion de croiser pendant la semaine, sur les bords de Loire.

Petit florilège des portraits chinois réalisé avec mes collègues Béa et Marie ! Des rencontres passionnantes, parfois insolites (poke Duckito et Duckita) ou complètement folles (Merci Jacky & Michel  😉 ).

Des moments forts et des souvenirs mémorables !

De ces cinq jours au coeur de la fête, je retiens des moments forts, des instants de partage, d’échanges, de découvertes et des souvenirs uniques qui resteront gravés dans nos mémoires !

A commencer par le spectacle pyrotechnique du samedi soir, que quelque 180.000 spectateurs ont pu admirer sur les quais de Loire. Un feu d’artifice magnifique, envoûtant, féerique, qui a illuminé la Loire et Orléans, que j’ai pu admirer au premier rang dans le cadre de mes activités professionnelles (faut bien avoir quelques bénéfices à travailler tard  😛 ).

Sur terre ou sur l’eau, avec plus de 300 spectacles et 500 artistes dans toute la ville, les animations ne manquaient pas pendant le Festival. Où que l’on soit, où que l’on regarde, il y avait un spectacle à admirer et partager en famille ! Car le Festival de Loire est un évènement familial avec des spectacles pour jeune public, des ateliers et expositions pédagogiques, des jeux et attractions ludiques… Bref, un paradis pour la famille (si on met de côté la foule, parfois peu pratique pour les déplacements en poussettes).

Le dimanche, l’ultime journée du Festival était particulièrement attirante et captivante avec la plus grande Duck Race de France avec ses 30.000 canards en plastique, la grande parade pavoisée (un spectacle magnifique avec ces 200 bateaux paradant sur la Loire) et pour finir le week-end en beauté, le concert d’Olivia Ruiz qui a ensorcelé les 30.000 spectateurs réunis face à la scène du Ponton pour applaudir la femme chocolat !

Des points d’amélioration pour le Festival de Loire 2019

Bien évidemment, il y a des choses à améliorer en vue de la 9e édition. Il faudra notamment envisager une (vraie) extension du Festival sur le quai du Roi, rendre plus attractive cette partie sur le bord du Canal, qui ne manque pas d’intérêt ! il faudra plus que quelques boutiques, stands et guinguettes pour attirer les visiteurs de l’autre côté du pont, qui font souvent demi-tour une fois arrivés au pied du Pont Thinat…

Idem pour la rive sud. Pour avoir rendu visite aux bénévoles de la Cale Sud, ils étaient vraiment excentré des festivités. Malgré une bonne volonté et une programmation artistique qui méritait le détour, les festivaliers ont eu du mal à franchir la Loire et le pont George V. Vouloir associer la rive sud au Festival de Loire est une bonne idée mais il faudra proposer des animations et activités plus nombreuses pour attirer les foules !!

Décriée par beaucoup, l’accessibilité et la circulation sur le Festival. Je ne parle pas des solutions mises en place pour accéder au site (Parking, Tramway, Bus, Parking Relais…) mais des déplacement à pied sur site.

En effet, grâce à des conditions météo particulièrement favorables (vive l’été indien !!), les visiteurs sont venus en nombre découvrir la marine fluviale. Une très bonne chose, mais qui a mis en évidence les limites des lieux. Les quais de Loire ne peuvent s’étendre à l’infini et il était difficile de circuler sur le festival, notamment pendant le weekend et le concert d’Olivia Ruiz.

Une extension de l’évènement vers le quais du Roi et la rive sud semblent des solutions à étudier avec attention en vue de l’édition 2019…

Malgré ces quelques points d’amélioration, le Festival de Loire 2017 reste une édition très réussie, grâce aux mariniers, aux bénévoles, aux artistes, aux organisateurs et aux visiteurs, qui en ont fait une grande fête populaire !!

Vivement le Festival de Loire 2019 ! 😀

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *