J’ai testé : My Fair Lady, la comédie musicale par La Fabrique Opéra Val de Loire

my-fair-lady-la-fabrique-opera-val-de-loire-2018-orleans

Retour sur une belle soirée musicale au Zénith d’Orléans, pour assister à la première de « My Fair Lady », quatrième projet coopératif présenté par La Fabrique Opéra Val de Loire. 

Ce vendredi 23 mars 2018 à 20h, le Zénith d’Orléans était presque plein pour applaudir la troupe de professionnels et de bénévoles de La Fabrique Opéra Val de Loire, qui présentait son quatrième projet : la comédie musicale « My Fair Lady » !

Après la découverte de l’Opéra (AÏDA de Giuseppe Verdi) l’an dernier avec l’équipe My Loire Valley, retour au Zénith d’Orléans, toujours partenaire (et pas peu fier de l’être), pour assister à la première représentation de la comédie musicale « My Fair Lady » !

My Fair Lady, une histoire d’émancipation 

My Fair Lady, c’est l’histoire d’Eliza Doolittle, petite marchande de violette, à l’accent cockney, dans les rues de Londres des années 1930, qui se retrouve confrontée à un autre monde, inaccessible, à la sortie d’une salle d’Opéra.

Elle rencontre alors M. Higgins, spécialiste de la phonétique, qui deviendra son mentor, son Pygmalion (la comédie musicale est tirée de l’oeuvre de George Bernard Shaw) et qui l’aidera à apprendre les codes de la haute société londonienne, afin d’affronter cet univers si différent du sien et de devenir une LADY !

Depuis sa première représentation à Broadway au milieu des années 1950, « My Fair Lady » est devenue une des comédies musicales les plus populaires au monde, immortalisée au cinéma en 1964, par Audrey Hepburn, dans le rôle d’Eliza…

Aujourd’hui, La Fabrique Opéra Val de Loire relève le défi de proposer trois représentations exceptionnelles de ce spectacle culte en mélangeant du chant, de la danse, des couleurs, des sourires et de nombreuses surprises !

My Fair Lady à Orléans

Retour à Orléans hier soir, il est 20h (et quelques) lorsque les lumières s’éteignent et que l’Orchestre de Léonie, mené par le chef d’orchestre et directeur artistique Clément Joubert, lance la soirée.

Pendant plus de deux heures et demie, 180 artistes (chanteurs, musiciens, choristes, figurants – professionnels ou bénévoles) se succèdent sur scène, pour raconter l’histoire de la jeune Eliza !

On en prend plein les yeux, les oreilles… C’est féerique, magique ! Bref, c’est un véritable moment de plaisir, d’assister à ce spectacle haut en couleur !

Le temps fil et à la fin du spectacle, il est presque 23h00 lorsque tous les artistes, bénévoles et apprentis de l’ombre montent sur scène sous une pluie d’applaudissements méritée !

Un projet coopératif unique en Val de Loire !

Car c’est là la force de ce beau projet initié par la Fabrique Opéra Val de Loire ! Ouvrir le monde du classique et de l’opéra au plus grand nombre, proposer des projets ambitieux (Carmen, La Flûte Enchantée ou Aïda) dans une salle populaire comme le Zénith d’Orléans et surtout d’impliquer les acteurs locaux sur ses projets.

Mention spéciale aux étudiants, apprentis et lycéens des établissements scolaires de la région qui ont participé au succès de ce spectacle (construction des décors, création des costumes, coiffure, maquillage…) et aux professionnels (Clément Joubert, Ludovic Meunier, Franck Jublot, Corinne Barrère…) et l’équipe de la Fabrique (emmenée par Estelle Dufour) qui ont encadrés les artistes et les bénévoles pour nous offrir un spectacle fabuleux !!

Deux représentations à ne pas manquer !

Il reste encore deux chances pour assister à ce magnifique spectacle de My Fair Lady au Zénith d’Orléans :

  • Samedi 23 mars à 20h00
  • Dimanche 24 mars à 16h00

Les tarifs sont abordables, de 19 à 59 € en fonction des catégories. Avouez que c’est pas cher comparé à certains spectacles (Opéra ou non d’ailleurs) !!

N’attendez pas, réservez en ligne ou rendez-vous 1h30 avant le début de la représentations (18h30 ou 14h30) pour acheter votre place et assister à la représentation ! Sinon, vous risquez de le regretter… Je vous aurais prévenu 😉

– Plus d’infos : www.lafabriqueopera-valdeloire.com
– Photos : La Fabrique Opéra (c), LoicSimon (c)

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *