La flotte du Vendée Globe lâchée dimanche…

sport-vendee-globe-2008-depart

La 6e édition du Vendée Globe Challenge va être lancée, dimanche 9 novembre à 13 heures, depuis les Sables d’Olonnes (Vendée).

La course autour du monde la plus connue verra cette année, s’affronter 30 skippers qui tenteront de succéder à Vincent RIOU (Fra, PRB, 2005), Michel DESJOYAUX (Fra, PRB, 2002), Christophe AUGUIN (Fra, Geodis, 1997), Alain GAUTIER (Fra, Bagages Superior, 1993) et Titouan LAMAZOU (Fra, Ecureuil Aquitaine II, 1990).

Parmi ces 30, les deux derniers vainqueurs tenteront de remporter un deuxième Vendée Globe. Outre Vincent Riou (PRB) et Michel DESJOYAUX (Foncia), les principaux favoris de cette édition seont sans doute Roland JOURDAIN (Fra, Véolia), Loïck PEYRON (Fra, Gitana Eighty) et Marc THIERCELIN (Fra, DCNS).

Chez les outsiders, pouvant créer la surprise, Jean LE CAM (Fra, VM Matériaux), Mike GOLDING (BG, Ecover), Armel LE CLÉACH’ (Fra, Brit Air) ou Dominique WAVRE (Sui, Temenos II). A noter, seulement deux femmes au départ de cette édition… La parité n’est pas encore de rigueur en voile…

Le parcours diffère peu des courses précédentes. Les concurrents s’élancent des Sables d’Olonnes, ville de départ et d’arrivée de la course, descendent vers le Golfe de Gascoigne. La première difficulté de la course sera sans doute « Le Pot au Noir », zone de convergence Intercontinentales, au niveau de l’Equateur, elle alterne entre les moments de calme plat et de « grains » violents. Les participants passeront ensuite au large de l’Afrique avec le « Cap de Bonne Esperance » comme porte d’entrée vers le « Grand Sud ». Ce cap peut être difficile à négocier en raison de la mer, parfois forte dans cette région. Ils éviteront les îles Kerguelen avant de passer au large du « Cap Leewin, au Sud-ouest de l’Australie. Contournant l’Antarctique, les risques de croiser des iceberg dans cette région, est très présente. Puis viendra le temps de remonter, en passant par le « Cap Horn », à l’extrème sud de l’Argentine, c’est le Cap mythique ! Souvent en plein vent (environ 250 jours par ans), la brusque remontée des fonds marins peut provoquer une mer excécrable.

Rendez vous donc dans un peu plus de trois mois, pour connaître le nom du vainqueur du 6e Vendée Globe. Vincent RIOU avait gagné en 2005, en 87 jours, 10 heures, 47 minutes, Record à Battre !!

Plus d’infos sur le site officiel du Vendée Globe : http://www.vendeeglobe.org/fr/

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *